VOYANCE ET DIVINATION

La divination est la capacité de maîtriser, manipuler des moyens et des techniques non rationnelles. Ceci dans le but de découvrir et démystifier les aspects occultés de la vie. C’est l’action qui vise à solliciter des informations divines par l’usage d’un ou de plusieurs supports divinatoires.

Les particularités de la divination

Contrairement à la mantique qui est inductive, la voyance est la branche de divination la plus courante dans le monde. Elle est naturelle et intuitive, pratiquée par les chamans, les médiums, et les voyants. Quand ils sont wiccans, ils ont la particularité et l’avantage de pratiquer en plus de la voyance classique ou voyance de prédiction une voyance qualifiée de voyance thérapeutique ou voyance spirituelle, plus tournée vers le développement personnel de l’individu.

Zoom sur la voyance karmique

Cette voyance karmique s’adresse directement à l’âme, et permet au consultant de comprendre la « loi de cause à effet » relative à son karma pour lui démontrer qu’il est le seul et unique maître de son destin. C’est une divination par les pensées de la matière, le divin étant partout dans la nature. C’est ce qui rend cette pratique plus éloquente. Une sorte de voyance de luxe révélatrice des âmes. En cherchant sa propre vérité, l’être humain se métamorphose profondément et se dote de son libre arbitre naturel et n’est plus ainsi un pion sur l’échiquier du destin.

Wicca et divination

Autre outil divinatoire pratiqué par les devins wiccans, la voyance par le plomb. Il s’avère être un outil profondément spirituel et qui déclenche chez le consultant un vrai changement évolutif. Il lui permet de découvrir son chemin de vie grâce à des révélations précises, des prises de conscience de l’utilité de sa vie sur cette terre pleine de richesse. Enfin, il aide à trouver la vraie place de chacun dans cet univers. Cette pratique est très bénéfique contre tout ce qui entrave l’être durant son existence. Pour rappel, ces scepticismes rendent cet art clairvoyant, souvent méconnu et dévalorisé, indispensable pour atteindre le bien-être par certaines thérapies traditionnelles. Grâce à cet art, le mal être affectant une personne est bien cerné, permettant ainsi d’orienter le consultant vers la thérapie qui lui convient le mieux.

Les conséquences sur l’être dans sa forme la plus fragile

On pourrait même considérer que la voyance par le plomb serait une vraie purification karmique. Elle neutralise les effets néfastes incrustés au plus profond de l’être. Notamment ceux qui bloqueraient l’individu tout au long de son existence puisqu’il aura été exposé autant à lui-même qu’à son entourage. C’est une voyance où le principe du libre arbitre est roi.

Le désir de savoir à l’avance de quoi sera fait son futur et l’intérêt pour la pré-connaissance de sa destinée a toujours été une quête propre à l’homme.

Quand la voyance et la divination pénètrent la bulle dans laquelle l’Homme trouve réconfort

Dans le but de trouver ses repères dans cet univers régi par un fonctionnement bien précis et pré établi par les forces célestes supérieures, l’Homme a tenté de comprendre le sens caché des présages et des symboles en développant plusieurs méthodes. Pour cela une question pertinente mérite d’être posée : “Quand on parle de voyance et d’arts divinatoires, sommes-nous en train de parler de la même chose ?” “ Une tireuse de cartes est-elle une voyante, une numérologue ou une astrologue ?  Est-elle médium ? Leur point commun étant cette faculté de percevoir des informations extra sensorielles. On a donc affaire à des devins et devineresses notamment pour prédire l’avenir. Mais qui est la plus apte à satisfaire au mieux nos besoins ? Doit-on préférer un voyant devin, ou un devin voyant ? Peaufinons un peu la question.

Qu’entend-on par voyance ?

La voyance fait tout d’abord référence à des facultés extra sensitives telle la clairvoyance, la précognition, la clairaudience, la rétrocognition. Et bien qu’elle puisse le faire, un médium pur ou un voyant pur n’a d’autre recours qu’a ses capacités et n’utilise aucun autre support matériel tangible. On parle alors de don de voyance et de pouvoir surnaturel.

La voyance à travers le temps

En revanche, les devins initiés aux arts divinatoires (cartomancien, astrologue, numérologue…) sollicitent en premier un support divinatoire et une technique apprise et maitrisée pour prédire l’avenir et connaitre des éléments cachés ou inconnus. Pour cela ils utilisent des cartes à jouer, des tarots, un pendule, du marc de café, des cailloux, ou toute autre mancie pour pratiquer leur art de la divination. Cela n’empêche que certains devins sont munis de dons de voyance et de facultés extra-sensorielles, qui leur apportent plus de précision pendant une consultation de voyance. La liste des mancies utilisées pour pratiquer la divination étant longue et étendue. Nous allons nous focaliser sur les plus courantes et usuelles de manière approfondie en spécifiant leurs utilisations particulières chez les wiccans qui utilisent comme objet d’études divinatoires : le sens du vol des oiseaux, le mouvement des nuages, la chute d’une feuille, les entrailles d’animaux.

Les multiples utilisations de la divination

Bien plus prévisionnelle que prédictive, la divination a toujours été une source d’informations utiles apportant assurance et sérénité puisqu’elle permet à chacun de se préparer à et faire face à des situations qui ont de grandes chances d’être vécues.

L’obtention d’une réponse à nos questionnements par la divination est un processus qui demande le passage par plusieurs étapes. Celles-ci rejoignent le principe de synchronicité ou la multitude de techniques de communication avec les forces divines. Celles-ci ont d’ailleurs fait des sciences divinatoires une chose sacrée. Et c’est pourquoi divination, croyances spirituelles ainsi qu’environnement naturel ont toujours été indissociables et en étroite corrélation.