ÉSOTÉRISME

L’ésotérisme est une sagesse de vie où l’humain se réalise à travers la compréhension des principes et des lois. Ces dernières régissent la relation et les rapports complexes entre le Divin, l’homme et la nature. Cette sagesse est synonyme de connaissance spirituelle élitiste, accessible par le biais d’un processus initiatique visant à diviniser la perception du monde.

L’essence même de l’ésotérisme

Outre l’apprentissage public donc exotérique, les anciens philosophes grecs dispensaient déjà une initiation destinée aux plus « doués » de leurs disciples. Ce qui laisse penser par déduction que l’enseignement ésotérique, plus dur à comprendre, est réservé à des personnes disposées à l’assimiler. Toutes les croyances religieuses développeront par la suite des enseignements pour la masse et d’autres pour les élites. On peut alors parler de deux types de spiritualité : l’une statique liée au dogme et à la morale et l’autre dynamique, mystique, en perpétuelle quête de vérités divines. L’ésotérisme serait donc ce chemin vers l’intérieur, cet élan qui porte certains individus vers le divin. Il serait alors judicieux de distinguer religion et spiritualité. Elles ont toujours été confondues ; la religion garde encore son côté dogmatique contrairement à la spiritualité.

Impactes sur la religion

Ainsi la religion se replie sur sa morale alors que la spiritualité est tournée vers une quête métaphysique et se situe dans un contexte plus universel. Chacune des grandes religions dispose de ce fait de sa dimension ésotérique : la kabbale dans le judaïsme, le soufisme dans l’islam et l’hermétisme ou la grande mystique chrétienne.

Partant de ce principe, l’ésotérisme se veut réunificateur des connaissances présentes dans toutes les traditions philosophiques et religieuses. Et la recherche du sacré à l’intérieur des religions se fait de plus en plus dans des mouvements de type mystico-ésotérique ou dans des courants parallèles plus tournés vers la pensée symbolique. Cette voie de connaissance, toujours transmise de manière secrète et allégorique fait de l’ésotérisme un ensemble de doctrines vécues dans un état d’ouverture réceptive qui ne peut aucunement être dit explicitement. Le vivre c’est comprendre les mécanismes qui permettent à l’Homme, la Nature et le Divin de fonctionner ensemble en toute harmonie, et le transmettre c’est occulter les schèmes intellectuels classiques de l’apprentissage.

Sagesse et ésotérisme

Cette sagesse est uniquement accessible à l’humain. Elle est à la portée de celui qui a un système énergétique (chakras), une force vitale et des corps subtiles en parfaite symbiose, ouvert à toutes ses propres potentialités. Mais surtout elle est à celui qui admet que son salut est tributaire du salut des autres êtres, du Plan Divin dans lequel il évolue tout en obéissant à la loi du karma.

Cette sagesse est uniquement accessible et à la portée de l’humain ayant un système énergétique (chakras), une force vitale et des corps subtiles en parfaite symbiose, ouvert à toutes ses propres potentialités, mais surtout à celui qui admet que son salut est tributaire de celui des autres êtres du Plan Divin dans lequel il évolue tout en obéissant à la loi du karma.

Ainsi et en dehors d’une doctrine secrète, l’ésotérisme peut prendre la forme d’un art occulte, une organisation initiatique ou des pratiques spirituelles.